Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre à Elle

par Sylvia

Lettre à Elle

C'est difficile de revenir comme ça, maintenant.

Est ce même un retour ? Je ne sais pas...je ne sais plus.

Je t'avoue que mon cœur est tellement plein de rancœur, de déception, de tristesse...le présent, le passé se mélangent et mon futur me fait peur.

Dix fois je t'ai appelée en pensée. Dix fois je t'ai écris dans mon cœur, même de la pointe de mon stylo, ou par sms, mais jamais ces mots ne te sont parvenus.

Crainte, Honte, Remords, Colère m'ont fait renoncer.

Il y a les faits que je t'ai reprochés dans mon dernier courrier.Il y a ceux qui se sont déroulés depuis.

Il y a la vie, mes tourments, mes joies, mes blessures... les tiens, les leurs. Certains m'ont fait beaucoup de mal venant de toi, d'eux.

Il y en a du fait de celui que j'ai épousé, que j'ai aimé, qui m'a envoûtée, qui m'a soutenue, qui m'a trahie, déçue..qui a joué un grand rôle à mes côtés.

Personne n'est innocent à 100% dans cette histoire, ces conflits, ces heurts, ces incompréhensions, mais nul n'est coupable totalement.

J'ai eu des œillères, je me suis bercée d'illusion, mais j'ai appris, avancé, et sans tout cela, peut être n'aurai je jamais concrétisé certains projets, réalisé certains buts/rêves.

Tout n'est pas mauvais, désastreux. Il y a eu certes de nombreuses années de gâchées, tristes, mortes , mais il y en a eu de belles, de roses, de merveilleuses.

Je ne peux revenir en arrière pour réparer mes erreurs, comme tu ne le pourras pas. Malgré tout il me faut continuer à sonder mon âme pour guérir, mais à cela je dois ajouter mes blessures ouvertes du présent.

Je ne peux donc revenir entièrement vers toi, vers vous. Il me faut du temps pour tourner certaines pages, pour pardonner, me faire pardonner.

Mais surtout, je ne peux vous revoir ainsi, dans ce contexte. Ce ne serait pas normal. Et puis ça pourrait encore plus poser de problèmes à toi, à elles, à moi.

Il me faut remettre ma Vie à plat, panser les plaies, mettre de côté certaines envies, avancer un peu, seule, mais pas totalement. (......)

Je ne sais quand ni comment, mais ça me rassure qu'un jour tu connaîtras vraiment mes filles, peut être devrai je le cacher, ou agir pour que cela ne soit préjudiciable pour l'avenir.

Et en attendant que cela soit concret, petit à petit, je me permettrais des courriers, des messages...je ne sais pas.

Déjà cet opus, s'il arrive à toi, c'est un grand pas. J'en tremble, j'en pleure.

Je te raconterai au fur et à mesure...Et tu seras étonnée de certaines personnes qui m'ont toujours soutenue et orientée pour qu'un jour je prenne conscience que l'emprise qu'il a eu, et ce malgré nos erreurs à toutes deux, a fait que je coupe les ponts. Car je ne suis pas sûre de l'avoir fait, est ce vous, est ce moi, n'est ce que lui ?

Ces personnes m'ont toujours affirmée que tu étais "..." et ce malgré nos défauts. Et quand tout va mal, quand je suis au plus bas, j'avoue que c'est ton nom que je cries, que je pleure, que je prie. (...)

(...)

Tout ça pour te dire que je t'aime, et qu'un jour nous nous retrouverons si tu le souhaites aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article