Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes états d'âmes, mes envies, mes doutes, l'envie de partager mes pensées éphémères, mes idées...un journal non intime

Mains torturées

Mains torturées

“La bouche prononce des mots, et ce sont les mains qui leur donnent tout le poids de l'émotion et de la vérité.”

De Massa Makan Diabaté

Les mains expriment toutes les émotions, les Bonheurs, les douceurs, les marques du temps qui passent sur notre peau ridée, tachée....

Elles caressent, complimentent, encouragent, applaudissent, pansent, soignent, apportent, elles sont malmenées, elles sont des membres importants, qui accompagnent, qui guident les êtres qui ont besoin se nous.

Elles se sont agrippées avec amour, avec amitié, elles ont été aimées, traitées avec légèreté...

Elles ont froid, elles ont chaud, elles travaillent dur....Elles peuvent exprimer tant d'expressions, accompagnant la parole, les yeux....le corps en entier...

Elles ont tenu les tiennes, nos doigts se sont entremêlés dans mille sentiments différents.Elles se sont accrochées avec tant d'acharnement autour de ce corps, dans la force, dans le courage, dans l'extase, dans la douleur .... elles ont porté avec embrasement, avec volonté....

Elles ont surtout aimé...Aimé, adoré !!!!

Familialement, amoureusement, professionnellement, avec empathie, par nécessité, par besoin, elles se sont tendues, se sont écartées, ont caressé, ont approuvé, ont réfuté....

Mes mains ont toujours voulu que du bien....Pour chaque personne ...le seul mal sur lequel elles se retournaient me concernait proprement, personnellement....contre ce corps si détesté....contre ses nerfs qui lâchent...

A présent, je ne les reconnues plus, elles se crispent de colère, se cramponnent de haine, se tordent de nervosité.

Alors qu'elles se rejoignaient dans la prière, dans la satisfaction, aujourd'hui, elles se retrouvent pour écraser, pour compresser, mais pas comme il le faudrait.

Je ne sais plus comment les amadouer, comment faire pour les enfoncer dans la poche, ou leur redonner leur sens 1er, aimer, caresser, donner, générer du bien être......Bien sûr ces fibres, ces nerfs, ces muscles qui se tendent, qui se meurtris ce n'est qu'envers une seule personne, mais ce n'est pas normal.

Mes mains...mes mains ont besoin de ressentir à nouveau l'agréable, la douceur, l'Amour.

Même si le froid de l'hiver les pique, même si le feu du soleil les brûle, même si le poids de mes enfants les met à rude épreuve, même si la poussière, l'eau, les différentes matières qui les effleurent les fripent, les agressent, ce ne doit être que de bonne nature, pas parce qu' elles sont torturées par la blessure cuisante de la dure réalité et qu'elles doivent se faire violence à ce point.

Mes mains sont leurs mains....elles ne t'appartiennent plus, elles ne doivent pas se ternir, mourir dans cette déchéance à vouloir le mal.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article