Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes états d'âmes, mes envies, mes doutes, l'envie de partager mes pensées éphémères, mes idées...un journal non intime

Mon enfant me dit :

Mon enfant me dit :

Oui tu grandis, tu comprends, tu interprètes, tu réalises, tu as besoin d'en parler, de te confier, de comparer, de te rassurer....

Tu as vu, tu as entendu tellement de choses pour le si petit être que tu es...et je ne veux certainement pas que tu fasses comme moi, que tu garde en toi ta tristesse, ta peur, tes ressentis, tes espoirs, tes craintes, tes questions...non il faut que tu les exprime, avec moi, avec ta soeur, avec ta copine, avec ta maîtresse, peu m'importe mais surtout ne garde pas en toi !

Tu m'as dit que tu savais, tu m'as dit que tu ne voulais pas, tu m'as dit tes peurs, tu m'as dis c'est comme untel, tu m'as dit mais si, tu m'as dit...

Avec mes mots, en me mettant à ton niveau d'âge, j'ai essayé de t'expliquer, de te rassurer, c'est difficile, car moi même je souffre, je ne sais pas, je suis dans l'incertain, dans la confusion, mais c'est mon devoir de Maman de faire en sorte d'apaiser tes cauchemars, tes craintes, à moi de trouver le bon langage...Il me dit de ne rien te dire, mais ce serait pire, car tu imaginerais le pire comme tu as déjà pu dire, non je ne te mentirai pas, jamais, je te cacherai certaines vérités douloureuses pendant un temps, mais tu sauras, et ta petite soeur aussi...;

Ce que j'ai fait, ce qu'il a fait, ce que nous avons manqué pour en arriver là, mais surtout combien vous étiez désirées, aimées, protégées, jusqu'à.. mais toujours, et au delà de nos vies, malgré notre égoïsme face à notre colère, notre peine.

Vous êtes nos Bonheurs pour l'infini.

Alors laisse couler tes larmes, laisse tes mots sortir de ta bouche, exprime tes pensées enfouies, demande, questionne, et je ferai toujours tout pour avoir la réponse.

Mon enfant m'a dit "je t'aime", je lui réponds que nous l'aimerons toujours, et ce malgré ça.

Tu ne veux pas de ce futur, mais ne peux plus endurer ce présent, nous ferons en sorte de concilier les 2, pour que vous ne soyez pas à mal dans tout ça, que vous retrouviez un équilibre sain en même temps que nous.

Mon enfant m'a dit......

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article