Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La gloire de la vermine

par Sylvia

La gloire de la vermine

De sempiternels combats menés de front, avec peu d'armes, désuètes.

Mais, même s'il m'en faut sortir harassée, malmenée, vaincue, j'irai jusqu'au bout de cette guerre où l'adversaire est la pire des vermines.

J'ai pris cas, depuis quelques mois, qu'il y avait toute une armée de ces bestioles malpropres, nuisibles.

Nous sommes nombreux à mener des duels sans mercis, destructeurs, éreintants psychologiquement et mentalement. Certains s'en sortent affaiblis, usés ; d'autres, se relèvent après chaque coup bas, plus combatifs, plus hargneux. Peu, sont victorieux glorieux.

Mais malgré tout, chaque réussite, où ce parasite a eu sa dose d'insecticide, le faisant flancher, lui donnant moins d'assurance, pour que sa prolifération soit retardée, est un atout pour la guérison, la reconstruction.

D'autres épreuves m'attendent, et je sais que suite à mon éviction de la dernière bataille, il a repris de sa superbe, se parfumant de sa fierté narcissique et perverse. Mais ce n'est pas cela qui me fera lâcher l'affaire, plus maintenant, plus ainsi.

Je sais très bien que je peux encore perdre, que la contamination m'atteindra toujours cérébralement et émotionnellement. Mais si je baisse les armes, si je m'avoues vaincue sans me battre même à mains nues, il se sentira encore plus glorieux, encore plus supérieur, et il voudra envahir les fondements de la nouvelle vie que je veux construire.

Chaque pans de murs que je dresserai, pour ériger ma nouvelle existence, devra ne plus laisser s'infiltrer la moindre vermine environnante, ne plus se laisser envahir par celle du passé néfaste.

A l'horizon se profile un futur meilleur, c'est certain. Peut être, prendrai je un morceau de mon passé, que j'avais délaissé, avec moi. A moi de l'étioler, de le parer d'or afin que brillent de meilleurs sentiments, et que les sourires resplendissent sur ces visages qui sont le reflet de l'âme pansée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article