Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nostalgie adolescente

par Sylvia

Nostalgie adolescente

L'adolescence, une période difficile, où le corps change, où les 1ers émois affleurent vraiment nos ptits coeurs. Où l'on grandit pour devenir adulte mais avons encore la maturité de sortie d'enfance.

Beaucoup d'amis, en parallèle à une certaine solitude, des amoureux, platoniques ou mutuels.

Je me souviens de celle que j'étais, avec les copains, mes meilleures amies d'enfance.

On parlait foot/OM, on discute des profs, des cours, du badminton que l'on pratiquait, des vacances d'été, des jeux/ loisirs et délires de l’époque...et on rêvasse.

On imagine ce que sera demain, de ce que l'on fera, où on ira.

Assises sur mon lit ou devant mon bureau de collégienne, on laisse divaguer nos pensées.

"Et dans 10/15 ans, où serons nous ?"

Nous seront sûrement amoureuses, certainement maman.

Et puis, avec cette naïveté qui peut caractériser cet âge encore insouciant; où les problèmes des grands ne nous ont pas totalement atteint, la rêvasserie se prolonge dans un monde parfait, romanesque, idyllique.

On se voit, vivant tous ensemble, dans une grande maison, partagée en 3, pour chacune de nos familles fondées. On sera les meilleures alliées pour nous seconder, nous soutenir dans nos souhaits professionnels ou sentimentaux.

Tiens, si on reprenait la boulangerie du quartier. On vendra des petits pains, des croissants à ceux qu'on connait depuis toujours, tout en alliant pour certaines la vocation qui est la notre.

On restera dans cette ville du Nord, à fréquenter le passé, le présent et en espérant un futur parfait.

Mais 25 ans plus tard, la réalité est tout autre. Déjà nous ne sommes plus les meilleurs amis, la bande de potes d'antan, quelques uns d'entre nous sommes en léger contact, pour d'autres plus aucun lien n'existe.

Nos coeurs transpercés par ces garçons que nous adorions plus que des copains parfois, ont été blessés, ou simplement destinés par d'autres, probablement déjà déçus et pansés, pour s'ouvrir à nouveau à l'amour.

Elles/ils sont quasi tous restés là bas, dans les rues que nous traversions à vélo. J'en suis partie depuis un bon moment pour suivre d'autres cieux.

Oh nous avons bien créé nos familles, avec des hauts, des bas. Les uns ont assisté à des échanges de voeux d'amour des autres, untel était présent à la naissance de l'enfant de celui là. Mais les amitiés de jadis se sont dénouées.

Notre boulangerie n'a jamais ouvert ses portes.

Nous avons vogué vers d'autres horizons, réalisant peut être quelques uns de nos désirs, quelque soit le domaine.

Et nous avons constaté que la vie n'est pas si idéale une fois entrés dans la vie adulte, elle n'est pas sous un ciel bleu azur, de nombreux nuages la traverse?

Elle nous apporte sont lot de chagrin, de défis, d'échecs, et aussi pour que le soleil brille haut, des joies, des victoires, des concrétisations.

Aujourd'hui je pense à toi, à elles, à eux....

Je pense à moi, à nous, à l'avenir, le notre, le votre, le leur.

Pensées à tous ceux qui ont partagé mes années adolescentes Y.C.T.R.N.C.........

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article