Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de regret

par Sylvia

ni regret ni oubli

ni regret ni oubli

Mon ami O. m'a dédiée des chansons, dont celle ci, ces derniers jours.

Après avoir discuter longuement sur ses attentes dans l'avenir, sur nos vécus à tous deux, et après plusieurs jours de réflexion et introspection, je me suis posée des questions sur mes regrets existentiels.

Bien sûr que la vie est chaotique, y'a qu'à voir ces derniers temps !

Bien sûr que j'ai traversé des chemins caillouteux, des déserts de glace, des îles paradisiaques, des enfers brûlants.

Bien sûr j'ai souri, ri, pleuré, crié, aimé, détesté et même haï !

Alors oui je me demande...je me demande si je regrette certaines choses ; je ne parle pas des erreurs commises, des oublis, mais des faits qui ont eu une répercussion sur ma vie...

Peut on réellement regretter si malgré la douleur, malgré l'échec, la chute vertigineuse, il y eu une leçon apprise, une maturité acquise, une volonté et motivation décuplée de réussir, et surtout les dons du ciel engendrés ?!

Mon coeur est actuellement aux abonnés absents...il ne ressent rien, j'essaie pourtant mais sans succès ! Je ne dis pas qu'il ne bat plus, qu'il ne palpite pas, que la joie l'a déserté ! Non, il éprouve toujours de l'affection, de l'empathie, de l'amour inconditionnel pour ma chair...mais à présent quand une rencontre se fait, telle qu'elle soit, les ressentis agréables se transforment irrémédiablement en amitié. Pas forcément avec confiance, avec relation continue, mais une envie de partager un ou des moments sans arrière pensée, de savoir si celle là ou celui ci feront encore partie de ma vie dans 1 semaine/ 3 mois/ 7 ans !!??

Nous discutons, nous apprécions, nous rigolons, nous débattons, nous boudons, nous vivons l'instant offert.

Une réponse m'a été quelque peu apportée sur "pourquoi on ne m'oublie jamais ?" : parce que je suis entière, que je m'offre et que je donne avec écoute, avec coeur, sans juger, sans attendre en retour*. Je conseille et ne m'offusque pas quand on critique, ou ne va pas dans mon sens, et si je le fais, j'aurai d'abord argumenté, entendu, et mûrement réfléchi à la possibilité que je me trompe.

Je suis une personne ouverte et pour moi, c'est un compliment qui me touche car c'est ce que je veux que l'on reconnaisse, ce que je suis.

Je laisse un souvenir à ceux que je ne reverrai jamais, à ceux que je re croiserai sur mon sentier ombragé, parce que je suis quelqu'un de bien, quoiqu'en dise mon détracteur !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article