Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kimia*

par Sylvia

*paix (lingala)

*paix (lingala)

Cette semaine, nous célébrions la journée de la paix.

De nos jours, je me demande ce que cela peut véritablement représenter !?

C'est vrai, est ce que tous les pays en guerre ont fait une trêve ce jour là ..!!??

Est ce que les orphelins ont retrouvé leurs parents ?

Est ce que les dévastés ont eu un toit, de la nourriture ?

Les criminels sont ils devenus des anges ?

Les victimes ont elles été libérées de leur peur, de leur colère, de leur tristesse, de leurs maux ?

Est ce que les blessés des bombes ont été guéris ?

Les morts sont ils ressuscités ?

Que veut dire le mot "paix" ?

Peace and love comme dans les années 1960.

Paix après la guerre comme dans les années 1920/40.

Paix après les foules demandant une égalité dans le système républicain .

Paix dans les paix étrangers, face à des chars, au racisme, à l'illégalité des moeurs. Dans des pays armés comme de riches guerriers mais pauvres dans leur terre, dans leur assiette, hier et aujourd'hui.

Paix après les attentats qui s'écoulent dans notre pays, et les autres, qui déciment des vies au 21e siècle.

Une blanche colombe, un brin d'olivier, des mains serrées, un monde de couleurs, une Terre propre et saine, des entraides humanitaires : multiples sont les symboles, les actes mais qu'en est il vraiment ?

Que sera le monde de demain , celui que nous laisserons à nos enfants ?

Comment protéger le bien qui est obscurci et dirigé par le mal, la haine ?

Je pense que pour commencer, nous devrions débuter par nous mêmes. Notre paix intérieure.

Nous jalousons tant, nous nous disputons pour si peu, nous diffamons hypocritement, nous ne pardonnons ni à autrui ni à nous même.

Nous n'arrivons même pas à apaiser le mauvais en nous car nous avons l'impression de subir encore et toujours, que nous survivons dans le pire, qu'ailleurs c'est meilleur et que justice soit faite pour notre propre personne, égoïstement.

Et je suis la 1ère sur qui jeter la pierre. Je ne suis plus heureuse ou en tout cas, je m'alarme vite de l'inconfort, de mon bien être, que les pensées et idées soient telles que je le vaux, que les choix soient respectés...Mais est ce que je ne songe pas qu'à moi même bien que je dise que c'est pour leur bien ?

Ne me mets je pas trop en avant ? Suis je une insatisfaite ? Ou suis je tout simplement comme vous tous, j'en veux plus, mieux, en contrôlant ce qui ne peut l'être, incalculable, imprévisible, inattendu, inespéré ?

Je m'auto analyse souvent après avoir parlé à des professionnels, à des amis, à mon miroir.

Je n'arrive pas toujours à comprendre de suite, à comprendre pourquoi et comment.

Je m'autocritique, et m'auto suggère...c'est difficile...surtout si cela va dans le négatif, comme dans les obstacles qui se dressent devant moi. Mais en est ce vraiment ? Ne puis je donc pas trouver un moyen de le détourner, et de prendre parti du prolongement qu'il me permet d'emprunter pour augmenter l'appréciation que je fais de moi ? De chercher d'autres faits et buts qui me permettront d'avancer sans me morfondre, sans me plaindre, sans douter de mes capacités et de celles de ceux qui feront un bout de chemin avec moi ?

Ne puis je cesser les conflits, lever les drapeaux blancs et enterrer la hache de guerre. Sans pour autant tourner le dos au danger et rester attentive pour me prémunir...car il existe vraiment !

Mais serait ce possible que malgré tout, je continue pas à pas le sentier de graviers, en trottinant ni trop vite ni trop lentement.

Que je fasse une introspection du passé, du présent et de ce que je veux dans le futur, afin que la paix s'installe à nouveau en moi, et que j'accepte ce que le ciel me fait don, même si je souffre de ce qu'il m'a repris ?

Après tous, nous sommes vivants ! En relative bonne santé. Plus ou moins entourés et aimés !

Ce qui nous tue pas nous rend fort.

Et chaque instant est bon à prendre...avec le sourire et laisser les larmes couler de temps en temps.

De la colère, j'en aurai toujours. De la tristesse, et de la méfiance aussi.

Mais de la joie et des instants de bonheur également.

Et l' amour, et l'amitié, la sagesse et un monde meilleur peuvent s'offrir à tous...si la paix se place dans nos esprits, dans notre coeur, dans nos mains pour que les prochaines armes de combats soient faites de fleurs, de rires, de calme....

Oui c'est utopiste, c'est un conte de fée, mais ça nous apaise un moment même si ce laps de temps est vite rattrapé par la réalité...

Nous avons en nous la possibilité de trouver la paix. Ecoutons nous d'abord avant de vouloir sauver le monde, sauvons nos âmes !

Je vais tâcher de mettre en application cela...mais je n'oublie pas, ni pardonne,les blessures restent, je veux juste la "kimia" !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article