Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Re...connaissance

par Sylvia

Re...connaissance

Comment peut on oublier ce que la vie, ce qu'un être a pu vous apporter de bien ?!

Certes, dans tous liens, dans toutes relations, il y a des hauts et des bas, du bonheur et de la tristesse, des conflits et des concrétisations*.

Rien n'est éternel, tout peut s'arrêter du jour au lendemain par quelconque fin.

 

On peut ne plus se voir, à cause de la distance, à cause de la vie personnelle qui a pris le dessus, parce qu'il y a des tensions...

On peut ne pas se parler, par orgueil, par entêtement, à cause de la colère, car la séparation est houleuse, parce qu'on ne se comprend plus.

Mais quand nous avons partagé des moments intenses, des instants de joie, qu'on a vécu des peines, des maladresses ensemble, que nous avons été l'un et l'autre, un tout : des amis, des amants, des amours ou un membre de la famille, on ne peut oublier et faire comme ci rien n'avait existé.

 

Comment peut on réclamer un objet offert ? Pourquoi ose t on dénigrer ce qui, un temps, vous comblez ?

Si la colère, la haine est présente, rien n'efface l'amour qui a été, même s'il est mort aujourd'hui.

Il restera à vie dans un coin de votre coeur, de votre tête.

Sûrement que le négatif revient le plus souvent, mais si la relation a duré plusieurs années, nul ne peut gommer les sourires d'antan.

Bien évidemment, il sera difficile d'entendre certains airs, de regarder certaines photos, car la douleur peut être intense.

Mais à un moment, s'il faut avancer vers le futur, vivre le présent pleinement, il ne faut regretter le passé.

 

Alors oui, la vie nous fait prendre parfois des chemins différents, nos vies se séparent à un virage, à u carrefour.

L'un fondra une famille, l'autre déménagera, celui là aura une carrière qui lui prendra du temps, celui ci vous trahira, une personne vous décevra, certains passeront à autre chose, et les uns resteront unis.

De nos jours, vive la technologie, quand on se perd de vue, on a mille et un moyen de se retrouver.

Il acceptera ou non la demande de contact, vous en profiterez pour dialoguer, et prendre des nouvelles. Vous aurez peut être l'opportunité de vous revoir autour d'un verre, et peut être même que les liens s'uniront à nouveau comme jadis.

Et si cela ne va pas jusque là, mais que l'un d'eux se trouve dans la panade, dans les ennuis, ne reniez pas ce que vous avez été l'un pour l'autre à une époque.

Souvenez vous qu'il a été une épaule, une aide, un soutien, un professeur, un sourire, une soupape, une gaieté, un allié, un ami, un amant, un amour...un être cher à votre coeur.

 

Tendre la main, proposer votre aide, demander des nouvelles, prendre des initiatives, apporter une solution, exprimer votre opinion, ressentir des émotions...Faure de nouveau ce que vous faisiez dans le temps et retrouver une complicité.

Reconnaître les valeurs qui ont fait ce pourquoi vous étiez proches, avoir la reconnaissance de ce que cela vous a apporté, et qu'il est for probable que cela a engendré ce que vous êtes aujourd'hui. Que ça vous a donné de l'expérience, a engagé en vous des envies, des refus, du bien, du mal mais a contribué à l'homme/la femme que vous êtes devenu(e).

 

Bonne ou mauvaises, toutes les expériences sont enrichissantes même si elles sont douloureuses et que les cicatrices sont visibles, car si vous vous êtes relevés, c'est que vous êtes plus forts.

Si elles ont été joyeuses, alors elles restent des souvenirs mémorables.

Si la chance vous donne à retrouver ces personnes qui ont été un élément positif dans votre enfance, jeunesse, votre vie d'adulte, soyez reconnaissants envers la vie, le destin, (Dieu), qu'il vous ai remis sur la même route qu'elles  et n'hésitez pas à marcher encore, côte à côte, vers un horizon heureux.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article