Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'imbu nie, té !

par Sylvia

L'imbu nie, té !

Alors oui, j'ai changé, je suis plus franche, et quand quelque chose me dérange, je le dis haut et fort, quitte à briser des verres, même si en face j'ai un mur en béton, ou si la verve est aussi exacerbée que la mienne !

Toutes les vérités ne sont bonnes à dire, certes ! Mais je préfère cela à l'hypocrisie et aux mensonges qui seront fatalement plus douloureux que l'honnêteté !

Peut être qu'en me dégageant de mes chaînes, suis je devenue autre, plus téméraire qu'avant, plus sûre de moi dans certains domaines, plus exigeantes par rapport à moi même et surtout aux autres.

Ma méfiance est en parallèle de ma confiance, je ne la donne pas à tout le monde, je n'en joue pas pour m'isoler et me carapater dans ma bulle. Je les utilise, à bon escient j'espère, et surtout pour me créer de vrais liens, solides, purs, attachants mais à conditions d'être sincères.

 

Ce n'est pas que je veuille que chacun aille dans mon sens, oh non ! J'aime débattre, j'aime relever des défis, j'apprécie les différences, j'apprends des autres, je me ressource du renouveau, 

En manque d'amour ? Non ! En manque d'amitié ? sûrement pas ! Mais le contact que je crée avec les uns les autres doit être électrisant, il doit être rassurant, il doit être éclectique, partagé. 

Je suis moins tolérante sur certains défauts ! Je l'avoue ! Mais je ne peux repartir dans les noirceurs de mon passé en croisant sur ma route des personnes ayant les mêmes traits caractéristique de ce qui m'a ébranlé et mis en perdition pendant un temps !

Voire si ce que je reproche à l'autre est décuplé, je ne peux me taire, et laisser passer. 

Tant pis, ça passe ou ça casse ! Mais ne croyez pas que je désire que vous me ressemblez ! Quelle tristesse, quel égocentrisme cela serait, alors que moi même je ne m'apprécie pas toujours ...euh d'ailleurs en me centrant 5 minutes sur moi, qu'aime je chez moi ?

 

Physiquement, pas grand' chose ! 

Mais mes valeurs j'y tiens, et j'en suis fière !

Je ne demande pas que vous ayez les mêmes que moi, pas toutes, mais les principales, sinon vous ne pouvez faire partie de ma famille, celle que j'ai fondé, en enfantant, en vous rencontrant, en tissant des liens amicaux, amoureux.

Si vous êtes là, que ce soit depuis des années ou des semaines, c'est que je vous aime, c'est que vous m'êtes proches, c'est que mon chemin de vie m'a mise sur la même route que vous, afin que nous édifions dans notre existence, des choses ensemble.

Et pour que cela fonctionne, il y a des principes nécessaires.

Ce dont je vous ai déjà parlé tantôt, dans cet article et dans d'autres, mais aussi un attrait particulier, qu'il me faut redéfinir ici.

J'en ai discuté il y a peu, houleusement d'abord, puis calmement avec 2 personnes que j'apprécie beaucoup !

Un mot ; générosité ! Chacun aura sa définition, en ressortira le verbe donner ! 

Oui mais donner n'est pas forcément être généreux ! Pourquoi ? Car si c'est pour attendre de la reconnaissance des autres, ce n'est pas un acte généreux ! 

Si c'est pour obtenir plus que notre participation, c'est pas fait gratuitement, avec le coeur !

Si c'est pour qu'on ne vous oublie pas, c'est du narcissisme !

On peut être bon, charitable, mais tout cela doit se faire sans arrière pensée !

 

Comment voulez vous partager, échanger en vous centrant sur vous même ? En ne parlant, ne pensant qu'à vous ?

En faisant acte pour que cela vous revienne, en mieux, en prestance, en bons mots, en complaisance ?

Comment peut on regarder un sans abri dehors, et marcher vers le magasin de fringues le plus cher, et se pavaner dans son nouveau manteau, fier et arrogant ?

Comment peut on se balader en couple, visiter de nouveaux lieux, mais se prendre en photo seul, en selfie, se fichant de l'alentour ?

Comment peut on tendre un paquet à quelqu'un tout sourire, étalant le nouveau bijou que l'on vient de s'offrir ?

Comment peut on visionner une émission parlant de faits graves, et se comparer au présentateur sur sa sapologie ?

 

Je suis outrée, je suis exaspérée comme jamais !

Je pensais avoir tout vu au niveau des être imbus d'eux mêmes, mais là j'ai atteint le sommet !

Le pire, c'est de le nier, et de retourner la situation, car c'est mon complexe d'infériorité, ma sous-estime de moi qui me fait dire cela !!!

Et le fait de savoir les épreuves traversées de tel ou tel, mais ne pas en tenir compte dans ses propos, dans ces gestes, dans ses actions, de ne pas chercher à comprendre, à consoler, à réconforter, et d'en rire même car c'est au dessus de lui, qu'est ce ?

Ces personnes là, je suis désolée, mais n'ont aucun droit d'impunité dans ma vie, dans ma raison d'être , dans mon objectif de bien être et dans mes avancées futures.

Il/elle aura été de passage, un moment agréable, un sentier de sable.

Mais en y marchant à pied nu, j'ai senti des cailloux pointus, même des bris de verres?!

Alors, je préfère reprendre mes sabots de galère, plus légers du passé qui s'efface, l'y laisser aussi, et ouvrir une autre porte, où la générosité aura plus de place que la vanité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article