Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

et Pique le valet !

par Sylvia

et Pique le valet !

Je suis là, fatiguée d'une soirée mitigée, entre une sortie en demi teinte, et un lendemain d'un week end en déclinaison.

Je songe, je réfléchis....

Je suis dans la tourmente de mes interrogations, où mes questions se bousculent au portillon de mon cerveau, encore embrumé par les fumigènes aux senteurs variées.

Je ne sais que penser des dires et actes de ces cavaliers qui s'alignent dans ma cour.

J'ai aussi de nombreuses dames de compagnie qui me contemplent, et sont prêtes à venir dans mon boudoir pour écouter mes lamentations.

Tous font la révérence à mon passage, et de voir leur dos courbé, aujourd'hui, me donne la nausée.

 

Je suis perdue dans mes réflexion, et mon sourire s'efface peu à peu de mon visage qui apparaissait plus épanoui et radieux ces derniers temps.

Je vais m'isoler un peu, et mettre mes idées au clair, enfin je vais tenter....car la réponse n'est pas vraiment en moi, elle appartient aussi aux autres, puisque sans leur vérité, je ne peux raisonner limpidement.

Il y a peu, je tenais conversation avec Mister B. Nous qui avions décrété que peu de chance existait pour que nous puissions réparer le passé, le temps devant effacer ce qui ne fut pas, revenions sur le sujet.

Il est for peu probable que cela soit cohérent, car les dispositions sont telles quelles, même si les années ont fortifié les bases de l'entente amicale entre nos 2 pays !

Mais il va de soi qu'une certaine coalition existe et perdure malgré tout, et que chaque lutte s'est soldé par un renforcement de nos armées.

De multiples liens nous unissent, et nous ne pouvons certainement pas les rompre, mais il est à décider si nous devons combiner nos forces alliées une nouvelle fois ?!

 

Quand ce mousquetaire et moi nous nous parlons, l'entente parfaite est à décrire. 

Il est au service de la reine depuis quelques temps déjà et une complicité s'est créée entre eux.

La courtisane a eu maille à demander ses services, et le soldat royal a toujours répondu présent.

Son panache n'est plus aussi reluisant qu'avant, de nombreuses batailles l'ayant quelque peu déstabilisé, et rendu un peu revêche !

Néanmoins, nul ne peut imaginer le remplacer dans la garde, ou même le mettre à pied, car son dévouement est tel qu'il ne sera jamais assez loin pour être absent de la protection de la damoiselle.

 

Depuis peu, est apparu au sein de la cour, un valet. Celui ci a un curriculum assez typé, montrant des caractéristiques de qualité. Toutefois, quelques désagréments ont eu fonction à m'interroger sur les vraies raisons de sa présence à mes côtés.

Si l'entente est en plusieurs points au beau fixe, s'il est logique que nous venons à peine de faire connaissance et qu'il est donc normal que la découverte de chacun doit encore être, un malaise persiste depuis notre rencontre.

Comme toujours, je me réserve le droit à l'erreur, et c'est pour cela que je ne peux miser toutes mes richesses sur le déploiement qu'il fait preuve de temps en temps.

Je persiste à dire que je ne veux engager aucun sacrifice dans les relations de base, mais mes élans du coeur vont quelquefois à l'encontre de ma raison.

Mon instinct est frappé au vif dans ces réactions qui se manifestent depuis quelques jours.

Je trouve désagréables des faits que je reprochais inverses à l'instar d'un être que je pensais apprécier beaucoup plus !

 

Je me pique le doigt à chaque fois que je réagis vivement à un dérangement moral.

Je reste dans le brouillard hivernal, à avoir froid, alors que la chaleur m'irradie lorsque des messagers m'apportent un parchemin rempli de doux mots, ou seulement d'attention à mon égard.

D'autres valets pourraient sûrement être plus amènes pour m'accompagner dans mes croisées, il y en a eu, il y en aura d'autres en demande, mais celui ci me plait beaucoup, et ce malgré la liste des choses que je pourrai lui reprocher.

C'est un atout de valeur, pas aussi grand que le coeur voudrait, pour le moment, mais qui peut piquer au vif dans une histoire un tant soit peu alambiquée !.....

ou tout simplement logique mais à moi de lui donner les efforts pour que cela puisse être possible....en rassemblant mes idées, en discutant avec mes dames de bonnes paroles, et surtout, en choisissant le meilleur cavalier pouvant assurer une sécurité au bien le plus précieux qui m'appartient !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article