Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un monde pour tous

par Sylvia

Un monde pour tous

il y a quelques jours, j'ai cru avoir voyagé dans une 3ème dimension, dans un monde complètement contraire à celui que je connais depuis toujours !

Je me suis retrouvée face à une situation complètement grotesque, insensée, ubuesque, hallucinante !

Mais quand je réfléchis bien, cela fait des années que ce monde parallèle existe pour moi ! Non je rectifie, par pour moi, mais pour lui, et je le traverse à cause de ses tentatives de démolition du mien.

 

Après, il est sûr que chacun mène sa vie comme il l'entend, chacun avec sa famille, ses amis, son boulot, ses passions.

Donc, chacun crée son monde à lui. Sa petite planète parallèle à cette Terre qui, par la force d'attraction nous enracine au sol que l'on foule chaque jour, et qui nous ramène à la réalité.

Cette réalité pas toujours rose, pas toujours verte mais pas tout à fait noire.

On a tous des échappatoires pour voyager ailleurs, pour se sentir bien, tous des besoins, des envies qui satisferont nos exils pensifs.

Pour ma part, je vous ai déjà dit ce qui me permettait de me relâcher, de me sentir bien, de m'évader.

La danse, les amis, mon blog....pouvoir m'exprimer, relater mes ressentis, évacuer, déstresser, avoir des conseils, des avis, des remontrances, des bons sentiments.

Le silence est mauvais pour moi...Ma bulle doit être ouverte, je ne veut plus suffoquer, il me faut de l'air, ne plus être enfermée, asphyxiée.

 

Mes connaissances actuelles ont toutes un ptit monde à eux, qui leur appartient, auquel je peux m'identifier, ou au contraire, complètement différent du mien.

C'est là ma richesse, car cela engendre des expériences riches, complémentaires, nouvelles, ou anciennes revisitées.

C'est à prendre ou à laisser, soit l'on construit autour, on agrémente de nos panoramas, nos sites favoris, soit on met de côté et on vogue vers d'autres horizons.

On quitte la planète bleue, pour nous diriger vers la rose, la verte ou la rouge.

On croise des gens d'ici ou d'ailleurs, de nul part mais actuels, avec leur caractère, leurs sentiments, leur façon d'être, normaux, paranormaux, extraterrestres

 

Ce qui nous incombe le plus, c'est d'avoir affaire à des personnalités sensées partager avec vous un niveau d'égalité, mais qui se sentant supérieures, veulent vous écraser sur un sol caillouteux, désertique.

Alors, votre motivation vous pousse à utiliser toute votre énergie pour démontrer que la poussière ocre qui vole autour de vous, ne sera pas avalée pour en démordre encore plus.

Il faut refouler vos larmes, retenir votre colère, garder vos poings dans la poche, et analyser la situation, ci dessus décrite, grotesque, ubuesque, hallucinante, venant d'une autre dimension.

Ce monde, ce vide intersidéral, cet espace parsemé d'étoiles, cet univers réunissant tant de planètes différentes, est une planisphère multicolore, où l'on doit se confronter à d'autres endroits diamétralement opposés aux vôtres, à ceux que vous fréquentez, auxquels vous avez affaire depuis toujours, ou depuis peu.

Mais il faut avoir conscience que des cas de sidération totale peuvent être soumis à notre esprit, qu'il va falloir pallier aux manquements, aux incompréhensions, et que le voyage entre le passé mental, le présent logique, ou le futur irréel, sera chaotique, et peuvent altérer votre moi intérieur. 

 

Je dois continuer d'avancer dans mon monde, avec mes paysages, mes passions, mes havres de paix, et parfois, quand je devrai traverser des mondes plus loufoques, démoniaques, inadaptés, les laisser derrière moi, au prochain virage, pour poursuivre ma route vers des choses plus belles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article