Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bradé

par Sylvia

Bradé

Aimer n'est pas un vain verbe ! Il devrait être interdit de l'utiliser s'il n'est pas honnêtement pensé, ressenti !

Je ne parle pas de l'amour filial, légitime, pour son prochain, pour ses enfants, pour ses parents et/ou amis. Non là, je fais référence à celui qu'on éprouve pour un autre, pour celui ou celle qui pourrait partager notre vie, avec qui nous ferions un bout de chemin, que l'on pourrait imaginer auprès de nous pendants x années.

Ce sentiment si fort qui peut nous faire perdre la tête, nous faire déraisonner, qui nous emporte loin....celui qui nous transporte, qui nous tourne le coeur et l'esprit, celui qui nous transcende. Qui nous émeut, qui nous attend, que l'on attend, que l'on craint, qui peut faire peur car on le sait si puissant à tout faire exploser en nous, qui peut nous réconforter mais aussi nous blesser.

 

Quel est l'élément le plus puissant au monde ? 

L'eau, qui peut éteindre le feu, qui peut ravager des civilisations entières, abattre des arbres centenaires, robustes, enracinés au plus profond de la Terre, qui quand elle se renferme sur vous, vous noie dans des abysses infinies, obscures, qui s'infiltre en vous et vous étouffe, mais qui est ce qui vous fait vivre, car elle fait partie de vous à 90% !

 

Le feu, qui met à feu et à cendre tout ce qu'il touche. Qui embrase et brûle en une fraction de seconde. Qui vous marque à jamais, comme au fer rouge sur votre peau. Ce qui meurt du feu ne renaîtra jamais, tout est noirceur après que le jaune des flammes ait ravivé la chaleur de l'enfer.

 

L'air, qui nous permet de respirer. qui est le poumon de la Vie. Un oxygène pur, un souffle de vie en nous, et au dehors. Si on détruit des forêts, si on anéantit des végétations, si les animaux se meurt alors, l'air n'existe plus, alors l'être humain n'est plus. Sans air, nulle vie possible sur cette planète.

 

La terre ! Sans elle, rien ne pousse, sans elle rien ne se crée, sans elle, rien n'existe. Elle est la fondation même de ce que sera demain. Elle est l'imaginaire du futur, elle est la mémoire du passé. C'est en son sein que repose à jamais des êtres vivants, des matières vitales. La terre est la source, en elle s'infiltre l'eau, d'elle s'enfuit l'air.

 

Et l'amour ? et le coeur ? ce n'est pas un élément nécessaire, vital ! mais quand on n'aime pas, on se perd un peu dans une vie morose, sans saveur. 

Bien sûr, je revendique qu'aimer c'est donner, échanger, partager avec les êtres qui vous entourent.

Mais l'Amour avec le grand A, est quand même quelquechose que l'on attend, que l'on espère, que l'on vit, que ce soit éphémère, que ce soit platonique, que ce soit une histoire qui reste, qui crée d'autres liens, qui se termine tôt ou tard.

 

L'amour ne se commande pas, on peut essayer de le contrôler, de se blinder, de s'efforcer d'éprouver des sentiments moins forts, plus mérités, afin d"éviter la souffrance quand il sera perdu....mais il est recommandé de ne pas brader son coeur, de ne pas le donner à mauvais escient, d'y faire attention afin que les cicatrices ne s'ouvrent plus, et qu'aucune autre plaie ne se dévoile.

On ne peut pas parler d'amour sans savoir ce que cela représente véritablement. Aimer est facile, mais il faut faire le parallèle entre ressentir de l'envie, un besoin, de se sentir bien, et Aimer, vouloir partager plus avec la personne en face, être constamment avec elle, imaginer un futur, avoir des projets ensemble!

Je ne veux plus aimer sans réciprocité, sans vérité, sans confiance, sans avenir heureux....alors comment puis je savoir si  lorsque les élans du coeur parlent, si c'est ce que je veux vraiment, si je ne serai pas blessée, si je peux m'engager, si je mets en parenthèse ma liberté d'aujourd'hui, si je le souhaite vraiment.

 

Je ne désire pas que l'on joue avec mes sentiments, avec moi, et je ne veux pas jouer double jeu, un faux rôle, être ce que je ne suis pas.

Je ne suis pas à brader, on m'a trop souvent mis sur des stands, à minimiser le prix que je valais. A discuter de ma valeur, à me réduire à une simple chose, à me rabaisser à ce que je ne suis pas. Il est hors de question que cela recommence, car moi je sais ce que je vaux.

Je ne veux pas de fausses promesses, de fausses paroles, je n'en ai pas besoin, je ne m'attends pas à cela. 

Je sais, j'ai vécu, on ne joue plus.

Si on tient à moi, si on m'aime, alors faut montrer patte blanche, faut jouer franc jeu, faut cesser les leurres, faut faire les efforts promis, faut faire valoir ce sentiment si puissant afin de concrétiser et mettre en place cet Amour afin qu'il vive en toute liberté.

Aucun pourcentage de rabais ne se fait sur l'Amour, L'amour n'est pas à brader, Le coeur est un organe qui est à 100% nécessaire, vital ! à donner, à recevoir.    

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article