Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colère d'une étoile

par Sylvia

Colère d'une étoile

Le Dalaï lama a dit " il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire dans le ciel".

Ok ! Je le regarde ce ciel de mai, gris nuageux, lançant des éclairs d'orage, puis parfois, après qu'un grand coup de vent a chassé ces nuages enragés, laisse passer une éclaircie si furtive, qu'elle n'a pas le temps de me réchauffer.

Ce n'est pas que je veuille me plaindre, mais bon sang, n'ai je pas le droit à un peu de clémence, pardi !

Combien de fois, lève je les yeux vers ces cieux, en prière, en message muet vers mon Papa, vers ceux qui m'ont quittée, vers l'espoir d'un futur meilleur, vers une paix de mon âme et de mon coeur, pour les remercier du peu que j'ai, de me donner toujours la foi, et de veiller sur ma chair.

Je regarde le soleil quand il se pointe, je tourne mon visage vers sa chaleur, je bénis la vie de ce bienfait.

Je mire les étoiles la nuit, quand après une super soirée, je rentre chez moi, repus de cette satiété de déchaînement, de libération, de lâché prise.

 

Je suis de ceux qui regardent autour de soi, qui profitent de la beauté de la nature, qui découvrent encore et toujours ce qu'elle nous réserve.

Je suis de ceux qui ne veulent se plaindre de ces malheurs, et qui ont décidé que tout ce qui nous tue pas nous rend fort, que chaque expérience, positive ou négative est une leçon, que rien n'est fait au hasard, que les bons comme les mauvais moments sont faits pour que l'on construise notre chemin de vie, notre parcours existentiel.

Je ne pense pas avoir une bonne étoile. Pour moi, ces astres ne sont que des lumières dans la noirceur nocturne, qui s'éteignent quand une âme se meurt.

Je crois que la chance ou la malchance n'est qu'une déduction des efforts, des événements, des envies que l'on a. Si on ne tente rien on a rien, mais que chaque essai peut être un echec comme une réussite.Que rien n'est à regretter même si ça fait mal, que c'est douloureux longtemps, que l'on y perd des plumes.

 

Mais en même temps, je dois dire que lorsque tout s'enchaîne, que de tracas en soucis, cela devient de vrais problèmes, des calamités, des catastrophes, je me perds dans mes pensées obscures, et alors plus aucune lueur ne traverse ma paix.

Je me lamente moi même, je m'en veux, je me pose mille question, je verse des larmes, je suis en colère, je boue comme une cocotte prête à exploser.

Rien ni personne, pendant un moment n'arrivera à me faire retrouver ce sourire tant apprécié, qu ravive bien des coeurs esseulés et tristes, mais alors je deviens égoïste, et je ne veux rien entendre des soucis des autres, je m'enferme dans ma bulle le temps de me remettre, de chasser ce nuage gris, imposant, étouffant.

Mon étoile, celle qui brille et qui me guide, n'est ni bonne ni mauvaise, elle est seulement un point de repère, comme elle le fut pour les rois mages.

Je ne suis ni née sous un beau jour, ni sous un moins bien. Je suis née, un point c'est tout.

J'aurai pu avoir mieux, j'aurai pu avoir pire.

J'aurai pu être une autre, ou telle quelle, en m'améliorant, en m'empirant.

Je ne sais pas je ne sais plus, je m'en fiche.

Aujourd'hui, je ne vais pas bien, aujourd'hui je suis mal, aujourd'hui je dois faire face à d'autres doutes, à d'autres peurs, à d'autres combats mais je dois être malgré tout, debout, forte, et espérer, croire, que demain sera meilleur, plus beau, placé sous de meilleurs hospices, que le ciel s'éclaircira, que le soleil brillera de nouveau.

 

Je me suis promise de ne plus être à terre, de ne plus mettre les deux genoux au sol, de me relever de chaque coup d'épée, alors si cette étoile existe, qu'elle soit cachée sous ce monticule d'air soufflant, sifflant, et bien qu'elle se remette en place, pour que je trouve ma route, et que la colère qui a pris la place de mon bien être, s'efface, se détourne.

 

Je vais régler cela, je vais prendre mon temps, je sais que je suis épaulée, cela va être dur, mais pour elles, pour moi, je serai forte, courageuse, motivée, et mon sourire reprendra place sur mes lèvres, pour être à nouveau celle que l'on connait, celle sur qui on peut compter, celle que l'on apprécie, celle que je suis.

Mon étoile est en colère, Mon étoile n'est pas mauvaise. Elle est juste partie en vacances afin de ne pas se mourir. je la saisirai à nouveau dès qu'elle se montrera, quand les nuages seront partis et que le ciel azur reviendra.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article