Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ne plus revenir

par Sylvia

ne plus revenir

Aucune parcelle, aucune partie, même infime, ne voulait revenir.

Rien ne me rattache, rien ne m'oblige, rien ne m'attendais ici. Rien, hormis une décision de justice.

J'aimerai tant pouvoir partir et ne plus faire marche arrière, ne plus y avoir de retour.

Laisser la carte mapping sur la table, aucune autre destination prévue si ce n'est pour le plaisir, les valises sont bouclées et ne seront ouvertes que pour s'installer loin de là.

Laisser le passé au passé, le présent dévastateur au jadis, les soucis actuels à hier.

C'est la boule au ventre que j'ai laissé ce qui m'a rendu mon bien être, un bonheur estival....oui là bas faisait aussi parti d'un passé, pas toujours heureux, rappelant le pourquoi du comment de l'être que je suis devenu, mais pour moi c'était aussi une source de jouvence, me rappelant qu'ici j'ai appris à être ce que je deviendrai.

 

Le retour, mis à part kilométriquement épuisant, est forcément un retour moralement stressant, avec une séparation proche, avec du rouge numérique, avec des tracas quotidiens, s'en rajoute un retour polémique, un retour nerveux amical, un retour convoquant témoignages, et une sensation de mal être omniprésent.

Je ne sais si c'est le soleil, le ciel bleu, les cigales, la chaleur....je pense que cela vient d'ailleurs, et si mon départ avait été orienté autre part, revenir dans ces lieux m'aurait prodiguée la même sensation d'angoisse, de désespoir, de déprime.

Le ciel s'est obscurci après 48h, les orages ont grondé, et le malaise persiste.

Je n'y suis pas heureuse, je réalise que je ne l'ai jamais été, je fais juste avec, pour continuer d'avancer, pour y vivre, en attendant que je sois libérée totalement des chaînes me reliant au crochet rongé par la rouille.

 

Mon GPS était HS, je n'aurai pas dû trouver la voie, la route, le chemin me menant vers ce froid et ce gris, il aurait dû y avoir un moyen afin que mon moteur cesse de ronronner, et que je cale sur le bord d'un sentier sinueux.

Quand je gravissais péniblement ces courbes en lacet, le bas côté montrant la vaste étendue de verdure en profondeur, me donnant le vertige, la sensation désagréable du vide, je n'avais qu'une envie, arriver au bout.

Heureusement il faisait jour, je préfère même pas imaginer ce que j'aurai perçu dans la noire obscurité, simplement éclairée par mes phares blafards.

Mais si à ce moment, là dans un sillon, dans une demeure pittoresque au fin fond de nul part, j'aurai pu m'arrêter pour que l'on puisse me dire, qu'ici tout stoppait, et que remonter là haut n'était plus nécessaire, alors j'aurai esquissé un sourire de plénitude, j'aurai soupiré d'aise, et après quelques heures de repos, j'aurai juste visé un coin sur cette carte, afin d'y déposer mes bagages encombrants, mais dont je ne me séparerai jamais.

 

Mais rien de ceci ne s'est passé...j'ai amené tout ce petit monde à destination, et les jours se décomptent, et les événements s'enchaînent, et les déceptions se succèdent, et le manque se fait ressentir de certains, et continuera pour d'autres.

Mais de petits plaisirs, de petites joies viendront agrémenter cette vie morne, mais qui se jouera comme cela se doit, en se masquant, en se grimant, en endossant un rôle.

Notre script sera écrit, on apprendra les nouvelles répliques, de nouveaux personnages seront sur le plateau, des anciens disparaîtront, et certains s'ancreront dans le scénario.

Alors, je rêverai encore, j'aurai d'autres objectifs, je réaliserai d'autres projets....et ma route se poursuivra avec son lot de chemin de traverses, des détours non voulus, des sens giratoires, des sens interdits et des laisser de passages. 

Au prochain carrefour, prenez à droite, puis à gauche........dans 15 kms, allez tout droit.....

Vous arrivez à destination dans x années.....en attendant soyez prudent, reposez vous toutes les 2heures, des aires de repos sont aménagées, faites le plein d'essence, bouclez votre ceinture et respectez les limitations de vitesse.

Ma prochaine escale sera un point de chute provisoire, mais lorsque tout cela sera permis, alors, je déposerai tout cela, et ce sera pour ne plus revenir.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article