Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blanc/Noir

par Sylvia

Blanc/Noir

Je ne parlerai pas vraiment des gens qui ont double personnalité, que ce soit par maladie mentale ou manipulation.

Je ne parlerai pas de ceux qui retournent leur veste à leur convenance.

Je ne parlerai pas de ceux qui sont hésitants, qui ne savent jamais faire de choix.

 

Le blanc et le noir, 2 contrastes, 2 assemblages de couleurs, 2 nuances, 2 différences.

Le jour, la nuit. Le yin, le yang. Le bien, le mal. Les touches d'un piano. Le métissage. Le pur, l'impur.

Il y a certaines personnes qu'on a du mal à juger car on ne sait pas vraiment ce qu'ils pensent, par rapport à leurs actes, à leur parole prononcée.

Il y a des actes, qu'on ne peut analyser, car on ne sait si cela est fait hypocritement ou sincèrement.

On dit que toute vérité est bonne à dire, qu'il ne faut pas mentir, mais on dit aussi qu'il faut préserver son jardin secret, et qu'un mensonge vaut mieux qu'une vérité qui fait mal.

On dit que les 3 pires choses sont le mensonge, l'infidélité, la trahison. Qu'un jour tout se sait, même les non dits.

Il y a plein de proverbes, d 'adages sur ces thèmes.

Certains persistent et signent. Eux seuls détiennent la vérité, et malheureusement, parfois ils sont crus.

 

Qui peut vraiment juger de ce qui est bien ou mal. Qui peut, selon son histoire, ou celle d'autrui savoir que ce qui est entrepris est un bien fait ou non.

Certes, il y a des actes cruels, qu'on ne devrait même pas essayer à leurs trouver des excuses, mais voilà, pendant que j'écris cela, je me dis "qui suis je ?" pour pouvoir exprimer ainsi mes pensées. Cette personne qui me lira sera t 'elle d'accord avec les arguments que je pianote?

Non, je ne peux pas, elle peut s'y opposer comme aller dans mon sens.

Une personne, un objet, un caractère, une matière, une couleur etc etc peuvent vous être désagréable comme être aimé par d'autres.

Tous les goûts sont dans la nature....même si cela vous dépasse !

 

Je ne veux pas plus philosopher là dessus.

Je me demande juste comment une personne peut être vue si différemment de 2 personnes distinctes. Comment les uns les autres peuvent avoir une perception aussi opposée sur la beauté, le caractère, l'être qui nous fait face.

Bien sûr, si j'aborde le sujet en jouant la psychologue, j'ai mes propres réponses, mais qui peut prétendre tout savoir et avoir raison ? 

Je m'interroge sur plusieurs sujets, comme toujours.

Aujourd'hui, cet après midi, je vais faire quelque chose  d'obligatoire par la loi. Je n'ai pas envie, mais je le ferai par dépit.

Ce n'est pas que j'ai peur, que j'angoisse, car je sais que cela ne va rien donner, c'est plus une perte de temps.

Mais la question reste pourquoi ? Quel avantage y trouve t il ? Et moi serai je me défendre pour l'inutile ?

 Et dans ces cas, pourquoi hier, cela était comme si de rien n'était, comme si aucun grief n'existait, comme si l'entente était possible. L'hypocrisie, le mensonge, la trahison, le poison, le bien et le mal, le blanc et le noir.

 

Et dans cette autre situation, je n'arrive à définir le but final, le pourquoi du comment, et comment faire la finalité dans ce contexte qui ne change pas malgré encore des paroles pas toujours suivies des actions.

Moi même je ne sais où me situer, ce que je veux vraiment, si j'accepterai comme c'est dans le présent, ou si je peux être patiente encore un temps.

Mes désirs, mes envies, mes suffisances, mes attentes, qu'en sont ils ?

Et en face, les mêmes questionnements ? ou juste l'instant présent, vivre jour après jour, le laisser prendre les initiatives, mais sans vraiment entendre mes principes, où est ce un jeu ? est ce sincère ?

 

Je vois le bien et le mal en tous, j'observe, j'analyse, je juge, je peux me tromper comme avoir vu clair.

Et moi, dans quel camp suis je ? Puis je me considérer, ou est ce aux autres de le faire ?

Mais si plusieurs avis divergent, qui détiendra la vérité ? Et si cela était un mensonge.

Quelles nuances dois je voir ? Le Blanc ou le noir ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article