Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre A

par Sylvia

Lettre A

A Toi, celui qui a su me faire comprendre que je pouvais aimer à nouveau sans me perdre,sans que l estime que j'ai pu retrouver ne soit mise à rude épreuve et ecrabouillee.
Oui il m'a fallu du temps pour te conquérir mais aussi pour te connaitre tel que tu étais et finalement encore plus aimer cette personne que tu es.


Toi qui m aime comme je suis il faut que tu saches que non seulement je suis une femme qui porte sur ses épaules le poids d'un passé lourd mais aussi d'un présent difficile.
Car sur mes omoplates ne pèsent pas seulement le fait d avoir été la Fille de, la Femme de mais surtout que je suis la Maman de....
Et tu vois cela c'est le plus important au monde. C'est un rôle qui m'a été donné par dieu lui même et je dois l honorer de m'en avoir fait cadeau.
Mais surtout je leurs doit à elles que j'ai porté dans mes entrailles,que j'ai aimé à la seconde où j'ai su qu'elles étaient à l intérieur de moi. Je les ai couvees  dans mon ventre pour les faire Elles.
Aujourd'hui plus grandes, et demain adultes, je serai toujours là pour les protéger et en faire ma priorité.


Alors sache que Oui,parfois j'ai la flemme de journées qui paraissent calmes,parfois je suis maussade alors que le ciel est bleu, il arrive même que je sois triste et que je verse des larmes alors que je suis dans tes bras. Et surtout il y aura des jours obscurci ,noirs, orageux faits de colère et de rancoeur et que tu en seras témoin alors que tu n'y es pour rien.
Pourquoi ? Parce que tu partages l existence d'une femme qui après avoir été Fille de où elle a endossé un costume inadapté pour son âge, a poursuivi sa route en devenant Femme de et a souffert d avoir cru aimer à en perdre la raison mais est devenue Maman de et que ces charges qui s accumulent sur son dos,jamais elle ne pourra les delester dun coup.
Et que chaque jour peut être un autre boulet viendra surplomber ce tas d haltères inégaux mais qu'à d autres moments,certains deviendront légers comme une plume et s envoleront.


Alors Oui, aujourd'hui tu me prends comme partenaire, comme Femme,une nouvelle, une autre de celle de jadis car je ne veux amener avec moi le surtrop de bagage inutile mais malgré tout dans mes valisettes reste le plus primordial,la pupille de mes yeux,mon sang, ma chair et que pour cela je suis prête à  porter le poids du monde...même sil faut que je craque,que je baisse parfois les bras,que je sois de mauvaise humeur, que je laisse couler les sanglots de mélancolie, de peine, de nervosité,de repos sur ton épaule....afin que tu m'aides à supporter ne serait ce que quelques grammes de mon fardeau de femme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article