Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Derrière mon sourire

par Sylvia

Derrière mon sourire

Tout va Bien, Je suis heureuse. Je suis amoureuse, je suis en bonne santé, j'ai mes amis, mon boulot....et hommage à Aznavour mes emmerdes.

Mais je fais front ! Tout va bien.

Un tracas administratif par ci, un souci financier par là, un p'tit pépin de plus ou de moins, rien de grave, tout va bien.

Je souris, je ris, je fais l amour, je blague, je suis enthousiaste et j'avance. Tout va bien.

Tout va bien....ça ira...Tout s'arrangera....c'est rien....?

What's ? ...Qui le croit, qui le pense ?...c'est un faux semblant, une parodie de la bonne humeur, du tout est Bien, et avançons avec espérance et conviction.

Mais qui leurre t'on ?! Lui, elle, eux, toi...même moi j'y ai cru 

C'est bien joué! Beau rôle, bonne approche du personnage, un vrai bluff !

Jusqu'au jour où le "Tout va bien" s'effiloche, qu'une cassure raye la carapace et que petit à petit la barricade s'effondre. Et là on comprend qu'en fait rien ne va et que cela ne date pas de maintenant.

 

C'était lui ou moi ! C'était il y a 4 ans...la peur la honte les remords l'angoisse...et moults sentiments qui se faufilent dans mes entrailles.

J'ai presque vu le sang couler sur mes mains.

J'ai senti l odeur de la mort de si près.

La sienne, la mienne...peu importe pourvu que tout cela n existe plus.

Ne plus rien entendre, ne plus rien voir, ne plus rien souffrir...que tout s'arrête enfin.

Un déclic...une once de raison et finalement on se rétracte....

Ce ne sera ni lui ni moi...c'est la fin d'un nous, et pour cela prenons de meilleures solutions.

Mais on sait bien que cela n'est qu'une trêve et que ce sera ad vitam aeternam tout ces supplices, toutes ces attaques...et que la peur s'immiscera encore parfois mais en attendant, gardons le sourire et avançons.

 

Il a fallu une date, une rencontre, des révélations, un sursis, un film....pour que tout resurgisse, que toute cette douleur, ce mal, cette peur, ces doutes, pour quils8 refassent surface et que les larmes coulent, que les cris sortent, que la colère exulte face à l injustice, à l puissance, à la patience infinie à endurer.

Il est mon souffre douleur, mon bouc émissaire, mon épaule, mon allier....il endure mon mal être, ma torture revenant du passé.

Il est calme il est serein il est tendre....il est là présent...même s'il ne peut comprendre vraiment.

Mon sourire s'efface devant un tel déferlement de haine, de désamour, de tristesse.

C'est sauvage, c'est cruel, mais j aurai pu être elle...j'aurai pu voir couler ce sang et n'avoir aucun regret

 

Dans mes tripes je ressens ce tortillement qui extrait mon désarroi....mais dehors je souris, je vis, je suis.

Derrière mon sourire mes pleurs, mais après les avoir évacué sur son torse, je les enfouis à nouveau derrière mon bouclier de protection et je reviens vers eux le sourire aux lèvres.

Tout va bien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article