Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non mérité

par Sylvia

Non mérité

Plus ça va plus j ai de l antipathie pour celui là , pour ce qu il peut penser ou dire. Qu une femme peut mériter les coups de son homme parce qu'elle l a offensée en élevant la voix !Je ne suis pas musulmane, pas assez chrétienne, je ne crois pas qu à notre époque...et cela n aurait jamais dû exister auparavant,... mais le combat des femmes d aujourd'hui, c'est bien de ne plus vivre comme auparavant en étant soumise à son époux.
Si nous sommes nées de votre côte, c'est que nous sommes égales à vous. Enfin c'est ce qui devrait être et si un homme peut lâchement lever la main au dessus de la tête de se femme et l abattre pour la flageller, alors c'est quil se croit au dessus d elle, quelques soit la circonstance de son geste.
Après si une femme ose élever le ton face à lui, ce n est pas par manque de respect, mais c'est sa façon de se défendre contre les attaques, les critiques ou autres. Si elle doit se rebeller et crier c'est parce qu elle n est pas écouter, entendue. Car si elle demeure à parler calmement il n aura jamais le respect pour elle, et il se sentira toujours supérieur à elle, car il aura eu le dernier mot et qu' elle se sera tu.
Alors je réfute le fait de se taire et de subir. Si elle n est pas d accord elle doit pouvoir s exprimer, calmement en premier lieu et si elle n est pas comprise en haussant le ton.
Mais cela ne doit engendrer un comportement violent physique de la part de l autre. Jamais ! Aucune excuse n est valable pour atténuer le geste de brutalité commis. On ne peut pas dire comprendre qu une personne ait agi ainsi en justifiant que lui même en est incapable. Car juste de le prononcer vous rend aussi coupable que le persécuteur. C'est lâche et minable de penser cela.
C est comme dire que la tenue vestimentaire ou le maquillage excuse le viol. C'est affreux et répugnant. Rien ne pardonne une quelconque violence telle qu elle soit ! RIEN !
Je n arrive pas à comprendre que sous prétexte de coutume ou de religion , on reste à des préceptes du moyen âge.
Je n ai pas été élevée ainsi, et je suis d un pays occidental où la liberté d être prédomine.
Je ne me vois pas m engager auprès d un être qui pense quil faille enlever une partie d intimité à une fille sous prétexte que son plaisir pourrait inciter l homme à la désirer, ou de se cacher derrière des tissus la dissimulant pour empêcher la convoitise.
Ce sont des coutumes ancestraux ,d un autre temps, et je veux vivre et éduquer mes enfants dans ce monde actuel.
Je me perdrai si j allais dans le sens contraire de mes convictions personnelles.
Certes la spiritualité et la foi sont importantes mais elles ne doivent pas encombrer ce que je ressens vraiment. Ainsi je suis mauvaise pratiquante, je le conçois, mais J ai du trop me taire et j ai été trop entravée dans mes besoins et mes envies pour devoir encore subir afin que celui qui est devant moi ne soit offensé dans son autorité..
Le seul être à qui je dois m'en remettre est Dieu...et moi même....et je suis désolée si je vais à l encontre des écrits qui date d un temps révolutionné.
Et si cela dérange, si je gêne, je n oblige personne à rester à mes côtés. Je ne demande pas de tolérer un comportement qui diffère du sien et encore moins des idées contradictoires.
Si cela est en opposition avec ce que l on veut, ce que l ont est, rien ne nous retient, et il ne faut pas plus s engager au risque de briser des vies .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Je suis entièrement d'accord avec vous. La violence ne sert à rien qu'à faire mal cette elle doit être bannies que ce soit vis à vis d'un homme ou d'une femme, que ce soit dans une manif ou dans un couple.
Je pense aussi que les coutumes ancestrales sont adaptées aux temps passés et qu'il faudrait évoluer avec son temps. Mais il y a toujours eu des hommes, comme des prêtres pour asservir leurs semblables, principalement le femmes, sous prétexte de religion. Dieu a bon dos, c'est une bonne excuse pour prendre le pouvoir.
Le seul moyen de lutter c'est l'instruction, l'école, mais une école indépendante, laïque, dont le but est de développer l'intelligence, l'indépendance, le bon sens. C'est un immense défi dans certains pays.
Répondre