Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

désaccordé

par Sylvia

désaccordé

Quand le musicien joue la mélodie, on écoute patiemment, bercé par le son mélodieux des notes enchanteresses.

Une sonate à 4 mains, un refrain entraînant, un adagio enjôleur.

Nos pensées se mettent à valser, à trouver la cadence au rythme de la musique.

Les croches et les noires virevoltent avec les blanches et les dièses.

Une harmonie dans les notes à chaque doigt qui frôle les touches du clavier, en pinçant les cordes de l'imposant instrument.

 

Mais cet air peut vite devenir une cacophonie de sons désagréables, de couplet raté, de fausses notes montant dans les aigus.

Il suffit d'un piano ou d'un alto désaccordé pour mettre le bazar dans une portée délicatement écrite.

Chaque ronde et double croche tracées deviennent alors un capharnaüm tonitruant blessant les tympans.

Nos oreilles ensanglantées par les outrages de cette musique dénaturée, n'ont que l'envie de fuir cet orchestre nasillard.

 

La vie est comme un violon bien accordé. Elle nous apporte des bénédictions et des bonheur de petits plaisirs.

Mal accordé, le stress et la peine nous envahissent, parfois faisant place à la colère et à la nostalgie.

Il faut savoir accorder son instrument et jouer de belles mélodies pour être en harmonie avec ce que nous sommes.

 

A nous d'écrire les paroles de notre existence.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article