Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes états d'âmes, mes envies, mes doutes, l'envie de partager mes pensées éphémères, mes idées...un journal non intime

Besoin

Besoin

Dans la vie de tous les jours, nous avons tous des besoins essentiels.

Boire, Manger, respirer, dormir, cela est vital.

Mais nous avons aussi ces besoins psychologiques, sociaux, environnementaux.

Ces besoins d'être, d'avoir, de ressentir, d'appartenir, de partager, de donner et de recevoir.

Ce besoin d'aimer et d'être aimer.

 

Pour être heureux, nous devrions nous contenter de peu.

Pas toujours facile de se contenter d'un minima et pourtant c'est ainsi qu'ont vécu nos ancêtres.

Mais de nos jours, tout est à profusion, à l'excès, nos enfants ne connaissent, pour la plupart, que le trop plein, trop de jouets, trop d'écran, trop de permission, et ce n'est pas leur rendre service. Ils arrivent même à s'ennuyer malgré tout cela.

Ce qu'ils devraient avoir en quantité énorme, c'est surtout de l'attention, de l'écoute, de la compréhension et de l'amour.

Et les adultes aussi...ce n'est pas parce  qu'on vieillit que l'on en a moins besoin.

 

Besoin d'aide, de soutien, de relation physique et vraie, d'échanges divers, de reconnaissance, d'amitié et encore et toujours d'amour.

Un amour qui peut effacer, même le temps de quelques minutes, les peines, les doutes, les maladresses, le manque, la douleur.

Parfois le matériel passe au-dessus des choses fondamentales, car on a peur de manquer d'argent, de biens, de loisirs, de travail...et le temps passe, et sur la dernière ligne droite, juste avant le dernier horizon, on réalise qu'on a laissé passer le principal, car on a privilégié le futile, et qu'on se retrouve seul, seul sans aimer et sans être aimer.

Et à ce moment là, on a vraiment besoin de revoir le visage de ceux qui ont été près de nous à un instant X de notre existence. On voudrait les appeler, leurs parler, mais on se retourne et il n'y a plus personne, parce qu'ils nous ont oublié, parce qu'on ne leurs a plus prêter attention, ou qu'ils ont nous quitté à jamais.

 

Il est vrai que la solitude peut être un bien, il est vrai que l'argent nous permet de mieux vivre, il est vrai que d'avoir un habitat bien équipé peut être plus confortable. Il est vrai que d'avoir des occupations diverses à l'extérieur, en plus du travail, des voyages, des activités sportives et des loisirs nous amènent un peu plus de bonne humeur dans une routine.

Mais il ne faut surtout pas omettre le besoin social, d'amitié et d'amour vrai, des personnes qui seront toujours là, dans les bons comme les moins bons moments, qui seront vous consoler quand vous êtes tristes, qui seront partager votre joie quand vous êtes heureux, qui comprendront votre colère quand vous avez des soucis, qui comprendront votre silence quand vous êtes fatigués.

Ce besoin de savoir qu'ils sont juste là, pas loin, par la présence ou la pensée.

Ce besoin vital de vous sentir exister pour quelqu'un d'autre.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article