Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes états d'âmes, mes envies, mes doutes, l'envie de partager mes pensées éphémères, mes idées...un journal non intime

Le passage

Le passage

Cette impression de n'être jamais la finalité de quelqu'un, cette sensation de n'être toujours que de passage, et qu'au final, on se retrouvera seul.

Se dire que quoiqu'on ait pu faire pour autrui, cela tombera dans les oubliettes, une fois qu'il/elle passera le passage, et arrivera à destination de sa vie, son bien-être, au détriment de ce que tu as pu être pour il/elle.

Se féliciter d'avoir été utile mais se reprocher d'avoir trop donner et que finalement on se retrouve dépourvu, presque nu, car en retour, rien n'a été offert, au tout au plus juste un peu de temps consacré par objectif d'atteindre des buts dans lesquels on n'est pas comptabilisé.

Ce don de l'autre, cette attention détournée pour obtenir satisfaction personnelle et égoïste, car ce besoin de traverser cette voie de passage que tu représentes, n'est qu'éphémère et une fois au bout, on passera la grille, et refermera le portail sans se retourner, pour savoir si les souvenirs qu'on te laisse suffiront à ton épanouissement.

 

On emprunte tous des chemins de traverse, des sentiers chaotiques, des chemins de halage pour atteindre un horizon plus beau, plus inspirant, où on posera nos valises sur une terre fertile et prospère.

On a tous besoin d'un chacun ou d'une chacune à un moment donné pour gagner en assurance, en amour, ou en amitié.

On se sait seul face à son destin , seul à tenir les rênes de nos vies, avec la foi et la grâce de Dieu pour les croyants, avec la richesse et des biens secondaires pour les matérialistes, avec des amis et la famille pour les plus sociaux, et que l'on soit en solo ou en communion, il y aura cet instant où on tendra la main pour être aider ou pour assister.

Nul ne sait si lorsque l'on soutient autrui, le service sera rendu en retour.

Mais on sait tous, qu'il est en notre pouvoir de rendre l'appareil lorsque l'on a eu besoin, que nous aussi, aussi minime que soit l'aide apportée, on pourra donner.

 

Le faire sans être manipuler, utiliser, n'est pas toujours facile.

Certains profitent de votre empathie, de votre générosité, rien ne les entrave pour obtenir ce dont ils ont besoin, et peut importe si vous y laisser des plumes.

Vous n'êtes pour eux, qu'un pont, un passage piéton, une ruelle, un ponton, un passage obligé d'emprunter pour aller là où les attend un avenir meilleur, plus fructueux, où votre place ne sera plus.

Mais si vous en êtes conscient, ce sera plus aisé pour vous de continuer à être ce que vous êtes, sans vous fourvoyer, sans vous oublier, sans vous blesser au passage.

Soyez qui vous êtes, en ayant l'axe de penser à vous, même si vous partager ce passage avec un autre, et qu'au bout vos chemins se séparent.

Peu importe, profitez de chaque moment de bonheur, chaque  partage et échange qui vous aura donner un peu de satisfaction, ou des leçons à apprendre, sont bons à prendre.

Et si vous ne finissez pas votre vie avec des uns des autres, vous ne serez jamais seul si vous croyez, si vous vous respectez, si vous vous aimez d'abord.

L'amour se donne, l'amour se partage, et il se reçoit.

Prenez, faites le plein à chaque passage accompagné, engendrez encore plus de bien et d'amour, et ce passage dans votre vie restera toujours en votre mémoire, alors embellissez le au maximum.

 

Pourquoi ? parce que nous sommes tous de passage dans cette vie terrestre, une autre nous attend dans l'au-delà, alors quoique nous apporte , ou ne nous apporte pas celle-ci, donnons, et partageons chaque bout de ces routes de croisière...nous serons remercier un jour ou l'autre.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article