Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes états d'âmes, mes envies, mes doutes, l'envie de partager mes pensées éphémères, mes idées...un journal non intime

soûlée

soûlée

Un rien l'agace, un rien l'énerve, un rien la soûle.

Même la tendresse, elle la repousse.

Même un "je t'aime", elle ne veut l'entendre.

Le temps maussade ou le soleil d'hiver, voit la morosité à sa fenêtre.

Être seule ou en compagnie l'insupporte.

Elle est lasse de sa fatigue journalière.

Elle se réveille éreintée comme si la nuit avait été éprouvante, non reposante.

Elle pense, et elle pense encore et toujours. Diurnes ou nocturnes, son cerveau est toujours plein de ces pensées qui l'encombrent au quotidien.

Qu'elles soient positives ou négatives, elles envahissent son espace cérébral, s'infiltrant par tous les pores de sa peau, s'insinuant dans ses veines, venant asperger son coeur, et la martyrisant au point qu'elle se sente mal, sans goût, et surtout comme enivrée, soûlée de tout ce qui l'entoure.

 

Elle avait envie de ne se consacrer qu'à elle, égoïstement, même si au fond, elle savait que cela ne durerait pas, car plus fort qu'elle, ce sentiment de toujours faire plaisir à autrui, se faisant passer après.

Mais cette fois elle était décidée...mais chaque jour à son lot de surprise, mauvaise ou bonne, d'aléas, d'obstacles, et dans sa vie, elle en avait franchi des infranchissables.

Alors ça la soûle tout ça !

C'est vrai quoi, pourquoi n'a t'elle pas le droit de s'octroyer du temps que pour elle, de ne penser qu'à elle, c'est soûlant à la fin.

 

Et cette époque que l'on vit, avec des protocoles, des masques, des interdits, des obligations, des pass et des foutaises à tout vent. c'est véritablement gavant, elle est soûlée de ce qui n'avance que pour reculer.

Et l'argent, on en parle de ce foutu pognon qui vient et qui repart sans qu'on puisse en voir la couleur. Des gens qui pensent qu'elle est l'émir de Dubaï, qu'elle est Crésus, ou au contraire qu'elle est une profiteuse d'un autre ?

C'est se foutre du monde sans la connaître.

S'ils savaient la vérité...ils la soûlent tous.

 

Tiens, en parlant de vérité...ça la soûle grave ces hypocrites, ces menteurs, ces imbéciles...

Qui trompent , trahissent, et pavoisent en pensant avoir le graal de la satisfaction.

Et ceux qui s'en amusent, qui y jouent un rôle, qui sont encore plus hypocrites.

Et les mimiques, et les mamours désavoués par un irrespect total...que ça la soûle tout ça.

 

Elle est soûlée d'aimer, d'être aimée...elle est soûlée d'être malheureuse, d'être heureuse...Elle est soûlée de la solitude, du bruit....elle est soûlée d'être à la maison, de devoir travailler...elle est soûlée d'être bien, d'avoir mal...Elle est soûlée de pouvoir, de ne pas pouvoir....elle veut juste dormir et avoir la paix...mais même ça , ça la soûle.

 

Elle est soûlée d'aujourd'hui, mais demain ça ira mieux ...ivresse d'un jour négatif...

Un ptit mojito ? sans se souler !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article