Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"vaut mieux paix que victoire"

par Sylvia

"vaut mieux paix que victoire"

Sur la route de campagne, une lueur au loin, derrière les arbres. Il se fait tard, elles sont fatiguées, elles reviennent à la maison.

Ce grand cercle jaune se dresse devant moi à l'horizon, j'avale les kilomètres.

Il est là, bien bas pour une fois, un léger nuage sombre au milieu de ce grand rond, elle me dit : "on dirait que la lune a une moustache !"

Mon sourire s'épanouit sur mon visage, on est bientôt arrivée, chez nous, chez moi, chez vous, chez nous.

 

J'aurai pu prendre n'importe lequel des dictons existants pour écrire mon article ce jour, il y en a tant.

J'ai voulu chercher une image représentant ce que je ressens, ce que je pense, mais sans succès.

Les adages que j'ai trouvé ne faisaient pas écho à ce que j'ai conclu il y a peu, ce que j'ai pu éprouver, comme la colère, la déception, le dépit, et l'abandon. Rien ne se reflétait sur mes pensées blessées et soulagées !

Et en surfant, je suis tombée sur cette image, elle est telle que celle que nous avons observé hier soir. Mais oui ! c'est cela que je ressens, 

Ce n'est pas la victoire que je cherchais vraiment, et puis serait elle la mienne dans ce cas, au lieu de la leurs ?!

 

Ce que je veux au fond depuis le début, c'est la paix, et nous faisons tout le contraire avec ces épuisables conflits de guerre froide !

Il me cherche, je réplique, moindre, mais motivée, obstinée, et je suis en déroute, on me déboute.

Lui se sent alors pousser des ailes, mais il a tort, car ce n'est pas une victoire dans notre bataille, c'est juste une pierre à l'eau, ça coule !!!!

Qu'a t'il gagné, que rien ne change ?! Que nous seront toujours arme au poing à chaque duel, que nos chairs en souffre en eux, quoi ?

Les duels se finissent, des petites plaies, des pleurs, des cris, et après...aucune suite, sauf une série de pics de ci de là....sinon ce sera quoi ? Ne plus les avoir du tout ! Serait ce cela sa victoire à lui, qu'on en arrive à ce point ?

 

J'aime rouler de nuit, je me sens apaisée, sûre de moi, seule à pouvoir contrôler la conduite, la seule à pouvoir manœuvrer.

Oui, il y a les autres, qui peuvent être un danger, mais ils sont moins nombreux , plus facilement contournables.

La visibilité est plus restreinte, je le reconnais, à moi d'avoir des yeux de chats pour voir chaque possible obstacle.

Seule ou accompagnée, je me sens forte, puissante, prête à tout affronter.

Je suis cette lune pleine, ronde, énorme à l'horizon qui surplombe sur notre Terre de toute sa lumière céleste.

Elle, qui est à des années lumière de nous, j'ai l'impression qu'en roulant encore un peu, j'arriverai à sa base, et je pourrai m'y reposer dans sa chaleur de digne mère qui veille sur nous.

 

Alors quoi !? Oui, je dois continuer à affronter, à me tenir prête à la prochaine attaque, car ses messages amiables, ses paroles grand sourire voire mielleuses à outrance, ses semblants d'arrangements ne sont que leurre total, et cela je l'ai déjoué plusieurs fois, ou à contrario, ai du les esquisser, ou les combattre.

Je devrais chercher, pour dans 1 semaine, pourquoi l'amour est pour moi signe de conflit.

Bonne question ! 

J'ai pas tout à fait répondu à mon analyse.

Je ne suis jamais ou que trop rarement gagnante, d'ailleurs j'évite de jouer, et ce  n'est pas du fait d'être mauvaise joueuse, mais c'est juste que j'ai remarqué l'amertume, le dégoût, la contrariété de celui qui perd, alors dans mes combats, recherche je la victoire, ou juste le retrait de mon adversaire, pour avoir la paix !?

 

La lune parait si parfaite, si lisse, elle qui est criblée de crevasses, de cratères qui est irrégulière, faite de sa poussière volcanique, sa poussière d'ange de tout ceux qui sont devenus des étoiles.

L'imaginaire que l'on peut rêver pour apaiser les peines, et si je m'imaginer avec la paix de l'âme, la paix du corps, la paix des êtres.....quelle utopie n'est ce pas ? Le monde des bisounours quoi, leur village dans les nuages !!!

Malheureusement, cela est tout autre, mais, la paix peut être une réalité, même sur une courte distance, juste le temps de calmer son coeur, de sourire à nouveau, d'apprécier le calme et le plus beau son au monde : leurs voix.

Cette lune me fait penser à moi, dans sa forme généreuse, mais au fond si torturée.

Celle qui veut la nuit pour ne plus penser, pour m'allonger, mais où se logent les pires démons.

Celle qui regarde de l'espace notre monde, qui en a peur, mais qui s'y reflète afin d'apporter de la lumière dans l'obscurité totale.

Cette lune est ma victoire personnelle, même si on a essayé de l'apprivoiser, c'est elle qui décide de son cycle, nul homme ne peut l'agripper.....je ne suis pas dans cet optique, mais je peux juste avoir cet havre de paix qu'elle exulte en nous surplombant de sa hauteur.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article